Je désire être tenu.e au courant au sujet de cet événement ou j’aimerais être conférencier.ière
Je suis intéressé.e par la conférence :

Je désire être tenu.e au courant au sujet de cet événement ou j’aimerais être conférencier.ière




CONFÉRENCE

Avenir énergie

Besoins et occasions d’affaires énergétiques actuels et émergents

11 juin 2024 | 8h30 à 16h
265 Rue Saint-Jacques, Montréal, QC H2Y 1M6
Format: Présentiel
Prix:
745$

Description

Les projets du plan d’action 2035 d’Hydro-Québec, des investissements de divers autres producteurs et distributeurs, dont Énergir, ainsi que la venue d’usines de batteries créent des besoins et des occasions d’affaires. Ce contexte bénéficiera à des fournisseurs de matériaux, de pièces, de produits et de services technologiques, dont des services d’intelligence artificielle, ainsi qu’à d’autres producteurs d’énergie pouvant approvisionner Hydro-Québec.

Ces fournisseurs ont affaire à des clients qui décarbonent leur chaîne d’approvisionnement, dont des producteurs et des distributeurs, et qui exercent une pression sur leurs fournisseurs pour qu’ils aient eux aussi des plans de décarbonation, par exemple de conversion à des énergies plus propres. Il en résulte une course entre des projets de développement et des plans de décarbonation pour avoir accès à des blocs d’électricité de 5 mégawatts et plus.

La disponibilité suffisante de blocs pour tous les projets et d’autres options énergétiques pour les entreprises qui ne parviennent pas à obtenir des blocs crée à son tour des besoins et des occasions dans le marché. Par exemple, la production indépendante d’énergie génère des attentes sur le plan législatif quant à l’autoproduction, la microproduction, les microréseaux, les réseaux autonomes et la vente interentreprises, donc encore plus d’occasions d’affaires. 

Notre 12e conférence Avenir énergie permettra de voir plus clair dans l’interdépendance des besoins et occasions ainsi que de débattre sur les décisions de l’État quant à la production, la distribution et la consommation, notamment sur les critères d’attribution des blocs. On y explorera aussi les effets des tarifs sur les décisions de production et de consommation.

Ne manquez pas ce rendez-vous incontournable dans le Vieux-Montréal!


À ne pas manquer : 


Pierre-Olivier Pineau

Stéphanie Trudeau

Professeur titulaire de la Chaire de gestion du secteur de l’énergie

Vice-présidente exécutive
HEC MONTRÉAL
ÉNERGIR

Profitez du meilleur tarif

Tarif privilège : abonnez-vous à notre infolettre📩pour bénéficier de promotions exclusives!

Objectifs

  • En apprendre davantage sur les besoins de projets de production et de distribution
  • En apprendre davantage sur les besoins de la filière batterie
  • En apprendre davantage sur les critères d’accès aux blocs d’Hydro-Québec
  • En apprendre davantage sur les options de réduction de la consommation d’énergies 
  • En apprendre davantage sur les plans de décarbonation exigés par des clients  

À qui s’adresse cet événement

Cet événement est conçu pour informer les entreprises qui produisent, qui distribuent et qui consomment de l’énergie, ainsi que les entreprises qui leur fournissent des produits, des services et des technologies, au sujet de leurs besoins respectifs.

En partenariat avec
Au programme

8h15

9h00

9h05

Mot d'ouverture

L’avenir économique du Québec et de ses régions est, plus que jamais, directement lié à notre avenir énergétique. La demande énergétique engendrée à la fois par les projets de développement économique et par les efforts de décarbonation des entreprises et de la société entière constitue un défi majeur qui force à innover. Il faut trouver le moyen d’y répondre de la manière la plus efficace et durable possible, en misant sur la pluralité et la productivité énergétiques. La révision attendue de l’encadrement législatif du secteur énergétique québécois rend la conférence Avenir énergie plus pertinente que jamais.

L’avenir économique du Québec et de ses régions est, plus que jamais, directement lié à notre avenir énergétique. La demande énergétique engendrée à la fois par les projets de développement économique et par les efforts de décarbonation des entreprises et de la société entière constitue un défi majeur qui force à innover. Il faut trouver le moyen d’y répondre de la manière la plus efficace et durable possible, en misant sur la pluralité et la productivité énergétiques. La révision attendue de l’encadrement législatif du secteur énergétique québécois rend la conférence Avenir énergie plus pertinente que jamais.

9h15

ÉTUDE DE CAS COMMANDITÉE

OFFERT PAR

La vice-présidente exécutive Québec d’Énergir, Stéphanie Trudeau, abordera dans le cadre de cette entrevue la viabilité du modèle d’affaires d’Énergir et les différentes formes de collaboration générées par sa transformation.

La vice-présidente exécutive Québec d’Énergir, Stéphanie Trudeau, abordera dans le cadre de cette entrevue la viabilité du modèle d’affaires d’Énergir et les différentes formes de collaboration générées par sa transformation.

9h40

ÉTUDE DE CAS

Les centrales électriques virtuelles (VPP) coordonnent des sources d'énergie distribuées et la consommation des utilisateurs pour optimiser l'équilibre entre l’offre et la demande, renforçant ainsi la fiabilité du réseau. Elles ouvrent des opportunités commerciales dans la vente d'énergie et les services de régulation, en plus de stimuler l'innovation en technologies et en logiciels de gestion énergétique. Cette présentation inclura un aperçu de ces opportunités ainsi qu'un cas pratique d’agrégation de bâtiments commerciaux. 

Les centrales électriques virtuelles (VPP) coordonnent des sources d'énergie distribuées et la consommation des utilisateurs pour optimiser l'équilibre entre l’offre et la demande, renforçant ainsi la fiabilité du réseau. Elles ouvrent des opportunités commerciales dans la vente d'énergie et les services de régulation, en plus de stimuler l'innovation en technologies et en logiciels de gestion énergétique. Cette présentation inclura un aperçu de ces opportunités ainsi qu'un cas pratique d’agrégation de bâtiments commerciaux. 

10h05

ALLOCUTION

Comment favoriser ses chances de devenir fournisseur des Boralex, Ford, GM, Innergex, Kruger Énergie, Lithion Technologies, Nemaska Lithium, Northvolt, Projet Mauricie – TES Canada et autres? Cette allocution présentera des besoins en produits et services dans les filières batterie, biomasse, éolien, hydrogène et solaire, qui sont des occasions d'affaires pour des fournisseurs aspirants ou établis. Ces besoins incluent des équipements, des matières premières, des matériaux transformés, des pièces, des services-conseils et des technologies de l'information. Elle traitera aussi de considérations pratiques d’accès à ses filières, comme les déficits d’expertises, la disponibilité des informations sur les étapes de production à travers les filières et leurs besoins respectifs, la prévisibilité des projets à approvisionner et la nature des contrats. 

Comment favoriser ses chances de devenir fournisseur des Boralex, Ford, GM, Innergex, Kruger Énergie, Lithion Technologies, Nemaska Lithium, Northvolt, Projet Mauricie – TES Canada et autres? Cette allocution présentera des besoins en produits et services dans les filières batterie, biomasse, éolien, hydrogène et solaire, qui sont des occasions d'affaires pour des fournisseurs aspirants ou établis. Ces besoins incluent des équipements, des matières premières, des matériaux transformés, des pièces, des services-conseils et des technologies de l'information. Elle traitera aussi de considérations pratiques d’accès à ses filières, comme les déficits d’expertises, la disponibilité des informations sur les étapes de production à travers les filières et leurs besoins respectifs, la prévisibilité des projets à approvisionner et la nature des contrats. 

10h30

10h45

ÉTUDE DE CAS

Le monde se mobilise et investit dans la transition énergétique. Le Québec bénéficie d’une énergie propre et de bas tarifs, mais doit saisir l’occasion pour se décarboner et créer de la richesse tout en répondant aux attentes de la clientèle. Dans ce contexte, Hydro-Québec présente son plan d’action 2035, Vers un Québec décarboné et prospère. Pour réaliser ses objectifs, Hydro-Québec devra travailler en collaboration avec les acteurs du milieu énergétique du Québec positionnés pour aider ses clients et clientes à consommer moins et au bon moment ainsi que pour faire face à l’augmentation de ses besoins en biens et services. 

Le monde se mobilise et investit dans la transition énergétique. Le Québec bénéficie d’une énergie propre et de bas tarifs, mais doit saisir l’occasion pour se décarboner et créer de la richesse tout en répondant aux attentes de la clientèle. Dans ce contexte, Hydro-Québec présente son plan d’action 2035, Vers un Québec décarboné et prospère. Pour réaliser ses objectifs, Hydro-Québec devra travailler en collaboration avec les acteurs du milieu énergétique du Québec positionnés pour aider ses clients et clientes à consommer moins et au bon moment ainsi que pour faire face à l’augmentation de ses besoins en biens et services. 

11h10

PANEL

Des producteurs d’énergies voudront produire leur part des 8000 à 9 000 MW en nouvelles capacités dans le cadre du plan 2035 d’Hydro-Québec, qui prévoit aussi des économies d’énergie de 1600 à 1800 MW. Des fournisseurs de produits et services souhaiteront avoir aussi leur part des 155 à 185 milliards de dollars qui seront dépensés, incluant 45 à 50 G$ pour assurer la fiabilité et la qualité du service à partir des actifs existants, surtout dans un contexte de soutien à l’achat local. Énergir investira pour accroître la portion renouvelable du gaz naturel qu’elle distribue et des projets d’usines de batteries et de composants de batteries auront aussi des besoins à combler. Ce panel fera le tour des besoins et des enjeux d’accès aux projets.

Des producteurs d’énergies voudront produire leur part des 8000 à 9 000 MW en nouvelles capacités dans le cadre du plan 2035 d’Hydro-Québec, qui prévoit aussi des économies d’énergie de 1600 à 1800 MW. Des fournisseurs de produits et services souhaiteront avoir aussi leur part des 155 à 185 milliards de dollars qui seront dépensés, incluant 45 à 50 G$ pour assurer la fiabilité et la qualité du service à partir des actifs existants, surtout dans un contexte de soutien à l’achat local. Énergir investira pour accroître la portion renouvelable du gaz naturel qu’elle distribue et des projets d’usines de batteries et de composants de batteries auront aussi des besoins à combler. Ce panel fera le tour des besoins et des enjeux d’accès aux projets.

12H00

13h00

PANEL

Des entreprises consommatrices d’énergies de toutes les tailles et de divers secteurs d'activité expriment des préoccupations concernant les effets que pourraient avoir de grands et moins grands projets à venir en production et en distribution d'énergies sur les niveaux futurs des tarifs des énergies disponibles. Elles doivent à partir des informations disponibles anticiper et prévoir ces coûts pour adapter en conséquence leurs plans de développement et de décarbonation.   

Des entreprises consommatrices d’énergies de toutes les tailles et de divers secteurs d'activité expriment des préoccupations concernant les effets que pourraient avoir de grands et moins grands projets à venir en production et en distribution d'énergies sur les niveaux futurs des tarifs des énergies disponibles. Elles doivent à partir des informations disponibles anticiper et prévoir ces coûts pour adapter en conséquence leurs plans de développement et de décarbonation.   

13h50

PANEL

Des plans de décarbonation sont de plus en plus demandés à des fournisseurs par des donneurs d’ordres soucieux de décarboner leur chaîne d’approvisionnement. Ces demandes sont à la fois une difficulté pour des fournisseurs de petites et moyennes tailles ainsi qu’une occasion d’affaires pour des organisations tierces qui peuvent accompagner les deux parties concernées. Québec net positif expliquera comment cette situation doit idéalement être gérée, de la demande d’un plan de décarbonation à sa préparation pour concrétiser une relation commerciale. Cette transformation se fait alors que les prévisions sur les futurs tarifs des énergies fossiles et à bas carbone, dont celles de la FCEI, amènent des PME à revoir leur consommation ou à introduire des alternatives énergétiques. 

Des plans de décarbonation sont de plus en plus demandés à des fournisseurs par des donneurs d’ordres soucieux de décarboner leur chaîne d’approvisionnement. Ces demandes sont à la fois une difficulté pour des fournisseurs de petites et moyennes tailles ainsi qu’une occasion d’affaires pour des organisations tierces qui peuvent accompagner les deux parties concernées. Québec net positif expliquera comment cette situation doit idéalement être gérée, de la demande d’un plan de décarbonation à sa préparation pour concrétiser une relation commerciale. Cette transformation se fait alors que les prévisions sur les futurs tarifs des énergies fossiles et à bas carbone, dont celles de la FCEI, amènent des PME à revoir leur consommation ou à introduire des alternatives énergétiques. 

14h40

14h55

ALLOCUTION COMMANDITÉE

OFFERT PAR

Les projets de rénovation écoénergétique dans les bâtiments réduisent les coûts d’opération et l’empreinte carbone des entreprises. Cependant, les coûts initiaux, de faibles rendements du capital investi et la complexité de mise en œuvre des rénovations sont des obstacles à leur réalisation. La SOFIAC propose un modèle pour éliminer ces barrières et pour réaliser ces rénovations sans besoin d’investissement. L’initiative lancée en 2021 est déjà responsable de la circulation de 200 M$ dans l’économie, ce qui en fait un levier de prospérité pour les entreprises. La SOFIAC est le fruit d’un partenariat entre Econoler, Fondaction, Desjardins et la Banque d’infrastructure du Canada. Elle est appuyée par les gouvernements du Québec et du Canada. 

Les projets de rénovation écoénergétique dans les bâtiments réduisent les coûts d’opération et l’empreinte carbone des entreprises. Cependant, les coûts initiaux, de faibles rendements du capital investi et la complexité de mise en œuvre des rénovations sont des obstacles à leur réalisation. La SOFIAC propose un modèle pour éliminer ces barrières et pour réaliser ces rénovations sans besoin d’investissement. L’initiative lancée en 2021 est déjà responsable de la circulation de 200 M$ dans l’économie, ce qui en fait un levier de prospérité pour les entreprises. La SOFIAC est le fruit d’un partenariat entre Econoler, Fondaction, Desjardins et la Banque d’infrastructure du Canada. Elle est appuyée par les gouvernements du Québec et du Canada. 

15h20

PANEL

L’électrification n’est pas la seule manière d’envisager la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) et l’amélioration de l’efficacité des entreprises. En transport, dans les opérations et dans les bâtiments, de multiples options peuvent réduire la consommation d’énergie et améliorer la productivité ou la résilience. Il faut être créatif et ne pas nécessairement attendre une attribution de bloc d’énergie pour agir. L’autoproduction d’électricité est possible, et des réductions de consommation le sont tout autant en acceptant de repenser certains aspects tenus pour acquis. Utilisée stratégiquement, la décarbonation peut représenter des occasions d’affaires pour des entreprises bien positionnées.

L’électrification n’est pas la seule manière d’envisager la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) et l’amélioration de l’efficacité des entreprises. En transport, dans les opérations et dans les bâtiments, de multiples options peuvent réduire la consommation d’énergie et améliorer la productivité ou la résilience. Il faut être créatif et ne pas nécessairement attendre une attribution de bloc d’énergie pour agir. L’autoproduction d’électricité est possible, et des réductions de consommation le sont tout autant en acceptant de repenser certains aspects tenus pour acquis. Utilisée stratégiquement, la décarbonation peut représenter des occasions d’affaires pour des entreprises bien positionnées.

16h10

Consultez toutes les informations sur cet événement ici:

Avec le soutien de
Informations et paiement
  • Tarifs de groupe ou achats multiples :  obtenez 30% de rabais sur le prix régulier à l'achat de 6 billets ou plus.
  • Taxes en sus.

  • Les rabais ne sont jamais cumulables et s'appliquent toujours sur le prix régulier.

  • Cette conférence est reconnue en vertu de la loi du 1%. 

  • Paiement par carte de crédit uniquement. Communiquez avec notre service à la clientèle si vous n'êtes pas en mesure d'utiliser ce mode de paiement.

Consultés récemment