CONFÉRENCE | 9E ÉDITION

Sommet Énergie

Transition énergétique et relance économique : enjeux et opportunités

26 janvier 2021 | 8h15 à 16h15 En ligne

Prix:
595$

La crise de la COVID-19 n’a épargné aucun secteur industriel, et a touché autant les grandes que les plus petites entreprises. Toutefois, même dans ce climat d’incertitude, la transition énergétique demeure un élément central de la prospérité économique du Québec. Des questions se posent : malgré une croissance au ralenti et un manque à gagner financier important, les entreprises seront-elles en mesure de planifier et de développer des projets d’efficacité énergétique ? Le gouvernement pourra-t-il soutenir financièrement les industries dans leur transition vers des sources d’énergie moins polluantes, et celles déjà impliquées dans le développement d’énergies propres ?

Quelques statistiques:

  • Le Québec vise une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 37,5% sous le niveau de 1990 d’ici 2030. Or, un bilan publié en 2019 par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) précisait que les émissions avaient reculé seulement de 8,7 % en 2017 par rapport à 1990. Il faut rappeler que les émissions de GES du secteur des transports atteignaient encore 34,06 Mt en 2017, soit 43,3 % de toutes les émissions du Québec.
  • 50%, c’est l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre qu’espère atteindre le gouvernement du Québec dans le secteur des bâtiments d’ici 2030.

IMPORTANT : La fermeture de la billetterie se fera le 25 janvier à 11h30. Assurez-vous de vous inscrire avant cette date pour participer à cet événement.

Le différé de la conférence sera disponible 72h ouvrables suite à la mise en ligne de celui-ci (pour les inscrits à la conférence uniquement).

Objectifs

Cette 9e édition du Sommet Énergie permettra de faire le point sur les enjeux et opportunités provoqués par la pandémie sur l’industrie de l’énergie, sur les programmes gouvernementaux liés à la transition énergétique du Québec et sur l’apport de nouvelles filières énergétiques dans la relance économique de la province.

À qui s’adresse cet événement

Le Sommet Énergie 2021 s'adresse particulièrement aux: 

Dirigeants d'entreprise, gestionnaires, fournisseurs de biens et services, manufacturiers, producteurs et distributeurs, et consultants des domaines de l'énergie, de l'environnement, des ressources naturelles, du développement durable et du transport. 

Il peut également s'adresser au secteur public et aux services financiers.


  • Avoir une mise à jour sur les programmes gouvernementaux pour une économie verte ;
  • Être informé sur des projets porteurs en cours et à venir en transition énergétique ;
  • En apprendre davantage sur des opportunités de développement de marchés ;
  • Savoir comment planifier et mettre en œuvre une transition énergétique efficace ;
  • En savoir plus sur les filières énergétiques prometteuses et sur les innovations pour des solutions durables et rentables.
Programme

08:20

Lydie Coupé
Gestionnaire de contenu ÉVÉNEMENTS LES AFFAIRES

08:25

David Vincent
Spécialiste et consultant en énergie

David Vincent a agi à titre de gestionnaire et intrapreneur dans le domaine de l’énergie durant les 18 dernières années, notamment à la tête du développement des affaires chez Hydro-Québec et Énergir. En plus d’œuvrer au sein de ces deux importantes utilités publiques au Québec, M. Vincent a aussi participé au développement d’entreprises privées dans les secteurs de l’énergie et des ressources naturelles, entre autres dans les domaines de l’exploration minières, pétrolières et gazières.

Titulaire d’une maîtrise en économie financière de l’Université de Montréal, David Vincent possède également un MBA de HEC Montréal.

08:35

Benoît Charette
Ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques GOUVERNEMENT DU QUÉBEC

Né à Saint-Jérôme le 19 juillet 1976, Benoit Charette est le député de Deux-Montagnes, dans les Laurentides, depuis le 8 décembre 2008. Il est également ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques depuis le 8 janvier 2019. 

Ce diplômé de l’École nationale d’administration publique et de l’Université du Québec à Montréal s’est engagé très tôt sur la scène internationale. Après avoir été coopérant bénévole en Haïti en 1995, il a travaillé à la Délégation générale du Québec à Mexico et au ministère des Relations internationales du Québec. Il est ensuite devenu gestionnaire de programmes à l’Agence intergouvernementale de la Francophonie. 

Impliqué socialement, M. Charette a occupé le poste de directeur général du Forum jeunesse des Laurentides de 2003 à 2005. Puis, jusqu’à 2008, il a exercé les fonctions de gestionnaire des programmes locaux à L’Œuvre Léger. Au fil des ans, il a fait partie de plusieurs conseils d’administration d’organismes communautaires. 

À l’Assemblée nationale du Québec, M. Charette a occupé de nombreuses fonctions, notamment celle de directeur des cabinets du whip et du leader du 2e groupe d’opposition de 2012 à 2014. Avant sa nomination au Conseil des ministres, il était le président de la Commission des institutions. Il était également membre de la Commission de l’Assemblée nationale et de la Commission de la culture et de l’éducation.

M. Charette est aussi le père de trois enfants.

08:55

Pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de la province, Énergir et Hydro-Québec sont en discussion pour coordonner leurs réseaux électrique et gazier dans le secteur des bâtiments en vue d’une transition qui devrait s’échelonner sur plusieurs années. Regards croisés des deux sociétés énergétiques. 

Julie Cailliau
Directrice, Communications et marketing FONDACTION

Julie Cailliau a rejoint l’équipe de Fondaction en juin 2019, animée par sa volonté d’agir concrètement pour la justice sociale et la lutte contre les changements climatiques. Précédemment, elle était éditrice adjointe et rédactrice en chef du Groupe Les Affaires, où elle était responsable de l’ensemble des publications. Au sein de Les Affaires, elle s’est particulièrement intéressée aux sujets du leadership, de l’entrepreneuriat, de la diversité, du développement économique et de l’environnement.

Stéphanie Trudeau
Vice-présidente exécutive ÉNERGIR

Stéphanie Trudeau est vice-présidente exécutive – Québec chez Énergir. Nommée vice-présidente en octobre 2012, on lui a alors confié le développement durable et les affaires publiques et gouvernementales, puis rapidement se sont ajoutés le marketing et les services à la clientèle. Elle fût ensuite promue vice-présidente principale, Réglementation, clients et communauté en décembre 2016. En juin 2018, une réorganisation lui attribue de nouvelles responsabilités, celles de chapeauter, à titre de vice-présidente principale, les vice-présidences Clients et Exploitation, qui comprennent notamment les ventes, le marketing, les services à la clientèle, la nouvelle construction, l’ingénierie, la géomatique, l’entretien du réseau et les bureaux d’affaires régionaux. Communicatrice et stratège chevronnée, Stéphanie a précédemment été vice-présidente aux affaires publiques – Québec des Brasseries Labatt et directrice des affaires publiques à la SAQ.

Elle est présidente des conseils d’administration de Gaz Métro Plus, d’Énergir, chaleur et climatisation urbaines (ECCU), de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et de Soupe pour elles. Elle est membre du conseil d’administration de Fillactive, de Direxyon, de l’Observatoire québécois des inégalités, membre du Conseil des parrains de la JCCM, ambassadrice de la Bourse du carbone Scol’ERE et ambassadrice fondatrice de La Ruche Montréal, organisme de financement participatif.

Éric Filion
Président HYDRO-QUÉBEC DISTRIBUTION ET SERVICES PARTAGÉS

Éric Filion est président d’Hydro-Québec Distribution et Services partagés depuis juin 2020. Cette division assure l’approvisionnement en électricité du marché québécois et fournit une alimentation fiable ainsi que des services en constante évolution à 4,4 millions de clients répartis sur l’ensemble du territoire. De plus, elle offre des prestations essentielles à l’ensemble de l’entreprise, dont la gestion du matériel, du parc immobilier et du parc de véhicules, de même que des services d’hébergement, d’alimentation et de transport aérien.

M. Filion a joint les rangs d’Hydro-Québec en 2016 en tant que vice-président – Clientèle et a été promu président d’Hydro-Québec Distribution en 2018. Auparavant, il a travaillé pendant 20 ans dans le secteur aéronautique où il a assuré des fonctions de gestion opérationnelle dans différents domaines, dont l’ingénierie, la production industrielle, l’approvisionnement et la logistique, le développement de produits et les relations avec la clientèle. Il a notamment été à l’emploi de CAE Électronique, de Pratt & Whitney Canada et de Bombardier, où il a entre autres occupé le poste de vice-président directeur général – Avions d’affaires Challenger et mené à bien une mission internationale de deux ans au Royaume-Uni. Au cours de sa carrière, il a réalisé des transformations majeures qui ont conduit à d’importantes améliorations de la performance et à l’optimisation de l’expérience client.

Titulaire d’un baccalauréat en génie mécanique du Collège militaire royal du Canada et d’une maîtrise en génie aérospatial de Polytechnique Montréal, M. Filion est membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec. Très engagé sur le plan social, il siège au conseil d’administration de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et de l’Institut du cancer de Montréal. Il est également président de la campagne de financement de la Maison Tangente, centre d’hébergement pour jeunes adultes en difficulté, depuis 2017 et coprésident de la campagne Centraide du Grand Montréal 2020 pour la division Industrie et transport.


09:30

09:45

Actrice majeure des énergies renouvelables, Boralex est l’alliée des gouvernements qui accentuent leurs engagements envers la lutte contre les changements climatiques. Elle est aussi un partenaire de premier plan des entreprises qui cherchent à faire leur part en s’approvisionnant en électricité verte. Le nouveau président et chef de la direction de Boralex, Patrick Decostre, présentera sa vision des dynamiques de marchés et du rôle crucial que les producteurs privés comme Boralex jouent dans la transition énergétique.

Patrick Decostre
Président et chef de la direction BORALEX

Le 1er décembre 2020, Patrick Decostre est nommé président et chef de la direction de Boralex. Après avoir consacré près de 18 ans à développer de solides assises pour Boralex en Europe, dont il fut le premier employé, il s’installe à Montréal afin d’occuper le poste de vice-président et chef de l’exploitation de l’entreprise, ce qui lui permet de concilier son expertise européenne, aux racines québécoises et nord-américaines de Boralex.

En Europe, il a initié le développement éolien de la Société et dirigé l’ensemble des activités de développement et d’opération. Grâce à ses efforts et ceux de l'équipe qu'il a bâtie de toutes pièces, Boralex est maintenant le premier producteur indépendant de l’éolien terrestre en France. 

Dès son arrivée sur le marché du travail en 1996, Patrick œuvre en France et aussi au Royaume-Uni, qui est alors un marché pionnier de la dérèglementation et de l’intégration des réseaux interconnectés. Il est rapidement reconnu pour sa profonde compréhension du secteur de l’énergie, sa vision stratégique et son expertise en développement. Ingénieur physicien, diplômé de l'École Polytechnique de Bruxelles ainsi que de la Solvay Business School à Bruxelles en administration des affaires, il travaille notamment chez EDF à titre d'ingénieur ainsi qu'en tant que chargé d'affaires grands projets avant de joindre Boralex en 2001.

Plus récemment chez Boralex, Patrick a travaillé à l'élaboration de l’ambitieux plan stratégique 2023. Ce plan mise notamment sur la croissance et la diversification des activités de l’entreprise dans les secteurs solaire et éolien, l'attraction de nouveaux clients à travers une offre de services adaptée ainsi que sur l'optimisation de ses actifs existants et processus internes.

En plus d’une carrière professionnelle pavée de succès, Patrick peut compter sur l’appui de ses proches. Sportive, amoureuse de grands espaces et de dépaysement, toute sa famille s’est déracinée de Belgique pour découvrir de nouveaux horizons à Montréal, permettant ainsi à Patrick d'assumer ses nouvelles fonctions. 

Bien plus qu’un ancrage dans sa vie, sa famille participe activement aux décisions personnelles et professionnelles qui font de Patrick un leader qui sait rester connecté et proche de son équipe.


10:15

Pierre Fitzgibbon
Ministre de l’Économie et de l’Innovation GOUVERNEMENT DU QUÉBEC

10:30

Le transport routier, qui comprend le transport personnel, comme le transport dans des véhicules et camions légers ainsi que dans des véhicules lourds, est la source de la majeure partie des émissions de gaz à effet de serre. L’offre d’une infrastructure fiable et évolutive est cruciale pour favoriser une plus grande adoption de la mobilité électrique. Qu’en est-il vraiment sur nos routes ? Quelles sont les opportunités pour le Québec ? Qu’est-ce qu’il nous manque pour aller plus loin ?

François Adam
Directeur général INSTITUT DU VÉHICULE INNOVANT

Directeur général de l’Institut du véhicule innovant, François est diplômé en génie électrique de l’Université de Sherbrooke depuis 1992. Fort d’une riche carrière en électrification des transports, il a reçu au nom de l’IVI, le Prix Génie Innovation 2016 décerné par l’Ordre des ingénieurs du Québec.  

Très impliqué dans l’écosystème, François est co-président du chantier R&D et innovation de Propulsion Québec et siège notamment sur le conseil d’administration d’InnovÉÉ. Il travaille actuellement à l’élaboration de la nouvelle bâtisse, qui fera de l’IVI un centre de recherche unique au Canada. 

Marc Bédard
Président et fondateur LION ÉLECTRIQUE

Marc Bédard a toujours été passionné par la technologie, l'innovation et la finance. En 2008, il a fondé Lion Électrique et, peu de temps après, a mis l'entreprise sur la voie de la zéro émission en s'engageant dans une gamme de véhicules lourds et moyens 100% électriques. Sous la direction de Marc, en 2016, Lion a développé et lancé le premier autobus scolaire en Amérique du Nord spécialement conçu pour être entièrement électrique, le LionC, et a depuis étendu rapidement son portefeuille de produits à une gamme complète de camions et d’autobus 100% électriques. Motivé par la passion et l'innovation continue, Marc applique la rigueur et la résilience acquise en atteignant une ceinture noire en karaté Kyokushin pour diriger son équipe vers le développement de produits et services qui apportent des résultats concrets et un changement positif à la société.

Louis Tremblay
Président et chef de la direction ADDÉNERGIE

Louis Tremblay est président et chef de la direction d’AddÉnergie et de sa filiale FLO.


Un précurseur de la mobilité électrique au Canada, il a cofondé AddÉnergie en 2009 alors qu’il étudiait encore à l’Université Laval (Québec). Au fil des années, M. Tremblay s’est imposé comme une personnalité influente et respectée dans l’industrie du véhicule électrique (VÉ), tandis qu’il positionnait son entreprise en tant que chef de file nord-américain en solutions de recharge de VÉ et bâtissait un réseau de recharge de premier plan à l’échelle nord-américaine.


Louis Tremblay est titulaire d’un baccalauréat en génie électrique de l’Université Laval et a poursuivi des études supérieures en électronique de puissance. Passionné d’entrepreneuriat, il est président des conseils d’administration de Propulsion Québec, la grappe industrielle des transports électriques et intelligents du Québec, ainsi que d’Inno-centre.

Marie Hélène Cloutier
Vice-présidente exécutive – Québec & Maritimes TRANSDEV CANADA

Stratège, communicatrice, agente de changement et gestionnaire multidisciplinaire depuis plus de 15 ans au sein de multinationale, grande entreprise et PME, Marie Hélène Cloutier possède une vaste expérience en stratégie d’entreprise, opérations complexes, gestion d'enjeux, communication et commercialisation. 

Travaillant dans le monde de la mobilité depuis plus de 5 ans, Marie Hélène a piloté de nombreux projets innovants et structuré des opérations complexes. Elle a géré les affaires corporatives et représenté les organisations auprès des gouvernements et de multiples parties prenantes de l’écosystème de la mobilité. Notamment, Marie Hélène a géré les parties prenantes pour la première opération canadienne de navette autonome sur voie publique, incluant la modification de loi 165 en amont du lancement. Aujourd’hui, Marie Hélène pilote l’ensemble des activités pour le Québec et les Maritimes au sein de Transdev Canada.


Membre élue conseil d’administration : Fondation Charles-Bruneau, Grappe Propulsion Québec 

Distinctions

-    Lauréate aux Mercuriades 2019 (FCCQ) – Relève Femme d’exception

-    Top 100 des femmes leaders du Québec - magazine Entreprendre – 2018

-    Nommée dans le palmarès Top 30 des jeunes de 30 ans et moins en TI au Québec - Les Affaires, juin 2014

-    Entreprise de l’année 2016 « Keolis Canada » - AMQ, mai 2016.



11:30

Alors qu'elle a vécu la plus grande tragédie environnementale en Amérique du Nord, la ville de Lac-Mégantic s'est engagée à devenir pionnière de la transition énergétique en région au Québec. Plusieurs gestes ont ainsi été posés ces 10 dernières années comme la collecte des matières résiduelles à trois voies dès 2006 ou le système de chauffage de bâtiments par géothermie. Depuis 2018, la ville développe - en partenariat avec Hydro-Québec - le tout premier microréseau électrique au Québec dont la mise en service aura lieu début 2021.  Portrait d'une reconstruction exemplaire.

Fabienne Joly
Responsable développement transition énergétique LAC-MÉGANTIC

Arrivée au Québec il y a 5 ans pour contribuer à la reconstruction de Lac-Mégantic, Fabienne Joly accompagne la Ville dans la définition et la mise en œuvre d’une stratégie de développement en transition écologique. Fabienne Joly évoluait auparavant au sein de l’Agence de développement économique de l’Isère, France. Ses missions de prospection l’ont amenée à travers le monde pour promouvoir l’écosystème grenoblois, reconnu comme l’un des plus innovants au monde. Elle a également contribué à l’implantation d’entreprises du domaine des énergies renouvelables et des réseaux électriques intelligents. 

12:00

13:00

En 2020, Rio Tinto a publié son ambition de réduire de 30% l’intensité de ses émissions d’ici 2030 et d’être à net zéro d’ici 2050. L’entreprise s’engage ainsi à produire des matériaux essentiels au progrès humain d’une façon responsable. Ces progrès se feront à l’aide de technologies de rupture mais aussi à travers des partenariats d’économie circulaire comme celui signé récemment avec Geocycle Canada et Lafarge Canada pour fabriquer du ciment en réutilisant des matières résiduelles issues du processus de production primaire de l’aluminium.


Cette présentation décrira entre autres l’approche de Rio Tinto en termes de changements climatiques: l’organisation, les cibles, la transparence et les projets de réduction.

Frédéric Picard
Directeur – Changements climatiques RIO TINTO

Frédéric Picard est Directeur - Changements climatiques pour la division Rio Tinto Aluminium – Opérations Atlantiques qui couvre les activités reliées à l’aluminium de la société en Amérique, Europe et Afrique. Au cours de sa carrière de plus de 20 ans chez Rio Tinto, Frédéric a occupé des postes techniques, environnementaux et de gestion en Alberta, en Colombie-Britannique et au Québec. Il a travaillé dans tous les aspects de la chaîne d'approvisionnement de l'aluminium, des mines de bauxite aux ventes de lingots, toujours avec un fort intérêt pour les dossiers techniques et environnementaux. Il a représenté Rio Tinto Aluminium au sein de diverses associations industrielles locales, provinciales, canadiennes et internationales ainsi qu’en tant que membre de comités consultatifs dans les domaines de la qualité de l'air ambiant et des changements climatiques. Il est titulaire d'un doctorat en chimie de l'Université Laval et d’un certificat d'études supérieures en durabilité appliquée de l'Université Simon Fraser.

13:30

Investissement dans des projets concrets de recherche et développement, mise sur pied de centres d’expertise et de synergies industrielles, économie circulaire, micro-réseaux et ressources énergétiques distribuées (RED), nouvelles technologies de production et de stockage… nombreux sont les projets qui renforcent l’écosystème d’innovation en énergie au Québec. Sont-ils si nombreux à voir le jour ? Quelles sont les sources de financement disponibles et comment y avoir accès ? 

Jean-Philippe Castonguay
Directeur, Réseaux autonomes hybrides et systèmes de stockage BBA

Jean-Philippe Castonguay dirige actuellement la ligne d'affaires Réseau électrique autonome hybride et stockage d’énergie chez BBA et ce à l'échelle nationale, tout en offrant à nos clients hors réseau des solutions énergétiques spécialisées. Au cours des dix dernières années il participe activement à des projets de production d'électricité hors réseau en région éloignée pour des sociétés de services publics d'électricité et des exploitations minières.

À titre de gestionnaire de projet, M. Castonguay dirige de nombreux projets offrant des solutions innovateurs. Il a notamment géré des projets d’efficacité énergétique au Nunavut, aidé à réaliser un projet hydroélectrique au fil de l'eau en Colombie-Britannique et, plus récemment des études spécialisées de production décentralisée d'énergie. 

Titulaire d’un baccalauréat en génie mécanique de l’université Concordia, M. Castonguay est membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec. Il est engagé vers l’innovation et passionné d'énergie durable et fiable. Il consacre son temps à faire évoluer l'industrie de l'énergie vers des opérations plus propres.


Dan Boucher
PDG et fondateur VadimUS

Dan a plus de 25 ans d'expérience dans les marchés de l'énergie et de l'automatisation. Entrepreneur naturel, il a aussi évolué avec certaines des plus grandes sociétés dans ce secteur, à l’échelle nationale, nordaméricaine et mondiale. 

Ses responsabilités comprenaient la gestion générale et le développement stratégique des technologies vertes, la gestion des ventes et du marketing, l'ingénierie, les opérations, la gestion de projets et les acquisitions stratégiques. Il a également dirigé un certain nombre d’initiatives visant à développer des organisations complexes, notamment dans les services publics, chez des consommateurs dont les opérations sont critiques et des fournisseurs mondiaux tel que Siemens, ABB et Schneider Electric. Actuellement, Dan dirige actuellement sa propre entreprise vadimUS, en tant que PDG et fondateur. Les missions de l’entreprise sont concentrées dans le secteur de l’énergie et l’innovation des technologies propres telles que vadiMAP.com, une solution clé-en-main pour l’intégration des énergies distribuées pour la clientèle commerciale et industrielle incluant les organisations S&P500. 

Dan est un ingénieur professionnel qui a obtenu ses diplômes d'ingénieur à l'École de technologie supérieure de Montréal (ÉTS) et un diplôme PMP au Project Management Institute de Newark Square, en Pennsylvanie. Il est également un conférencier de la réalité climatique et membre de conseils d’administration d’organisations axées sur l’énergie. 

Michel Méthot, ing
Directeur général SOFIAC

Michel détient plus de 30 ans d'expérience dans le secteur de l'efficacité énergétique ainsi que dans la gestion et dans le contrôle des bâtiments. Ayant travaillé au sein d’importantes entreprises de services éconergétiques en Amérique du Nord, il a développé une solide expérience dans l’utilisation de contrats de performance énergétiques dans les secteurs public et privé à travers le Canada. Il a été impliqué en tant que gestionnaire ou expert technique dans la mise en œuvre de centaines de projets où il a dirigé à leur développement contractuel et à leur mise en œuvre.

André St-Pierre
Directeur général InnovÉÉ

M. St-Pierre est diplômé d’une école technique et de l’École Polytechnique de Montréal en 1989. Il a, à ce jour, cumulé plus de 30 années d’expérience dans le secteur de l'énergie, du transport terrestre et de l’aéronautique.

Il a travaillé comme responsable technique de mises en chantier des groupes hydro électrique pour Général électrique, au département de génie mécanique de l’École Polytechnique de Montréal et a reçu le prix d’excellence du directeur. 

Par la suite, il occupa le poste de gestionnaire de projet et du développement des affaires chez PMG technologies (unique centre d’essais des véhicules automobiles Canadiens) où il a participé à des programmes de Recherche et Développement et d’essais. Il fut par la suite nommé directeur général d’une firme d’ingénierie reliée aux études d’amortissement structurales dans le domaine des transports.

Il a siégé et siège actuellement sur différent conseil d'administration et comités au cours de sa carrière et démarré une entreprise dans le domaine de l’efficacité en transport qui a remporté deux prix au concours Québécois en entrepreneuriat 2011. 

Il a contribué à la création d’InnovÉÉ et occupe depuis plusieurs années le poste de directeur général au sein de ce regroupement sectoriel de recherche industrielle axé sur l'énergie électrique et l'électrification des transports.


14:30

14:45

Selon le ministre Pierre Fitzgibbon, en matière de véhicules électriques, il reste un défi de taille au Québec puisque, pour le moment, l’essentiel des composants de batteries est importé d’Asie. Or, le Québec a tout pour produire la batterie la plus propre de l’Amérique du Nord, non seulement le talent et les ressources naturelles, mais aussi un réseau hydroélectrique qui produit près de 97 % de l’électricité de la province. 

La stratégie du gouvernement ? Partir de l’extraction du graphite, du nickel, du lithium et du cobalt, soutenir la transformation, attirer ici la fabrication d’anodes, de cathodes et des électrolytes nécessaires à l’assemblage d’une batterie, et également développer le recyclage des vieilles batteries. 

Si la province a des minéraux et de l’électricité peu chère, elle a aussi des cerveaux, comme le chercheur de renommée internationale, Karim Zaghib.

Karim Zaghib Ph. D., H.D.R.
Professeur , UNIVERSITÉ MCGILL DÉPARTEMENT DE GÉNIE DES MINES ET DES MATÉRIAUX, Consultant stratégique, INVESTISSEMENT QUÉBEC

M. Zaghib est un scientifique de renommée internationale spécialisé dans les domaines du stockage d’énergie et de l’électrification des transports. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages scientifiques ayant fait école dans ces domaines et lui ayant valu de nombreuses distinctions. Il participe, sur une base régulière, à de nombreux congrès internationaux où il intervient à titre de conférencier expert sur les problématiques liées au stockage de l’énergie et sur les nouvelles technologies de batteries.

En tant que directeur de recherche, il a, par ses travaux, contribué au développement de matériaux pour les batteries lithium-ion à Hydro-Québec. Il est notamment participé à la mise sur pied de la première entreprise mondiale à utiliser le phosphate de fer lithium dans une cathode, au développement d’anodes en graphite naturel et de nanotitanates. Les réalisations les plus récentes de son équipe, développées en collaboration avec des universités, des centres de recherche et des entreprises, ouvrent la voie à la prochaine génération de batteries pour véhicules électriques dans laquelle le Québec est appelé à jouer un rôle de premier plan.

15:15

Le Canada et le Québec, tout comme leurs voisins américains, sont résolument engagés dans la lutte contre les changements climatiques et la décarbonation de leur économie. Pour y arriver, les objectifs qu’ils se fixent sont si ambitieux qu’une réponse commune est nécessaire. L’intégration des réseaux est clé pour assurer une plus grande pénétration des énergies renouvelables et permettre à chaque État de tirer les meilleurs bénéfices économiques et environnementaux de la transition énergétique. Bien que ce constat soit largement partagé, il reste de nombreux obstacles à surmonter pour arriver à une intégration optimale des réseaux.   

Isabelle Fontaine
Directrice, Affaires publiques et communications BORALEX

Isabelle est Directrice, affaires publiques et communications pour Boralex, leader québécois du secteur des énergies renouvelables. Sous sa direction est regroupé l’ensemble des communications destinées aux publics externes de Boralex, dans tous les marchés où l’entreprise a des activités, au Canada, en France et aux États-Unis. Elle a pour mission d’accroître la visibilité et l’influence de l’entreprise sur ces marchés prioritaires et d’assurer des communications efficaces pour les projets et opérations. Ainsi, les relations avec les gouvernements, les médias, les communautés et l’ensemble des parties prenantes externes se retrouvent sous son leadership.

Stratège réputée, Isabelle a collaboré, tout au long de sa carrière, au développement et à la mise en œuvre de plans stratégiques d’affaires publiques et de relations gouvernementales pour des entreprises d’envergure nationale et internationale. Consultante pendant 13 ans, et comme vice-présidente principale de la firme Ryan Affaires publiques, elle a permis à ses clients d'influencer durablement les politiques publiques québécoises et canadiennes et de propulser leurs projets auprès des décideurs publics, des acteurs politiques et des influenceurs pour en permettre la réalisation. 

Elle a tenu une chronique radiophonique quotidienne dans l’émission matinale du 107,7 Estrie, une radio de Cogeco Média. Elle intervient régulièrement dans les médias sur des questions d’actualité ou sur des enjeux de société.

Elle est présidente du conseil d’administration du Cégep de Sherbrooke et siège aux conseils d'administration de la Chambre de commerce et d'industrie française au Canada et de LOJIQ.


Catherine Loubier
Déléguée générale du Québec à New York GOUVERNEMENT DU QUÉBEC

Catherine Loubier a été nommée déléguée générale du Québec à New York le 6 février 2019. Depuis octobre 2018, elle occupait les fonctions de directrice adjointe au cabinet du premier ministre du Québec et a dirigé la transition du nouveau gouvernement.

De 2016 à 2018, Mme Loubier a assuré la direction générale du Bureau du président, puis la direction des communications mondiales de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, basée à Paris et comptant près de 475 000 employés répartis dans 200 pays. 

Auparavant, elle a travaillé dans le monde politique fédéral à titre de conseillère principale du premier ministre Stephen Harper, de 2013 à 2015. Son mandat consistait à conseiller le premier ministre canadien sur la relation Canada-Québec et à négocier en son nom avec le gouvernement du Québec. Il impliquait des décisions fédérales concernant le Québec, ses élus, les associations et entreprises privées, notamment dans le cadre des négociations de l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne et de l’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste. 

Entre 2006 et 2011, Mme Loubier a occupé les fonctions de directrice adjointe de cabinet du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et de directrice des communications du ministre responsable de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec. Dans le cadre de ces fonctions, elle a assuré la gestion de dossiers de financement gouvernemental pour des projets importants au Québec ainsi que de dossiers liés à l’économie et aux entreprises, aux transports, à l’infrastructure et à l’industrie maritime.

Mme Loubier a de plus travaillé à titre de directrice des communications du cabinet du ministre des Affaires étrangères à Ottawa, de 2008 à 2010, et fait partie de l’équipe des missions du premier ministre du Canada, notamment à l’occasion du Sommet de l’APEC (Vietnam), du G8 (Russie) et du Sommet de la Francophonie (Roumanie). Elle a également participé à des rencontres bilatérales avec les pays du G20 et avec le président des États-Unis.

Entre 1996 et 2006, Mme Loubier a travaillé dans le secteur privé à divers postes clés et conseillé des dirigeants d’entreprise dans les secteurs financier, gazier, caritatif, de l’infrastructure et du spectacle. Parmi les organismes et les entreprises pour lesquels elle a travaillé, on compte Supérieur Propane (Calgary), Hill+Knowlton Canada, Cavalia, One Drop, le Centre financier international de Montréal et le Groupe Vaugeois, instigateur de la venue d’Ubisoft à Montréal et de la création de la Cité du Multimédia.

Catherine Loubier est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en sciences politiques de l’Université du Québec à Montréal.

Dave Rhéaume
Directeur principal, Développement, stratégie et relations commerciales des marchés hors Québec HYDRO-QUÉBEC

Dave Rhéaume a été nommé directeur principal – Développement, stratégies et relations commerciales hors Québec au sein de la vice-présidence – Stratégies d’entreprise et développement des affaires d’Hydro-Québec en juillet 2020. À ce titre, il a pour mandat d’élaborer des stratégies concertées de développement des marchés externes, tant au Canada qu’aux États-Unis, en vue notamment de maximiser les retombées des exportations de l’entreprise.

Auparavant, M. Rhéaume a exercé les fonctions de directeur principal – Affaires réglementaires et approvisionnements en électricité à Hydro-Québec Distribution, de 2018 à 2020. Il a également été à l’emploi d’Énergir (anciennement Gaz Métro) de 2009 à 2018, où il a successivement été directeur – Affaires réglementaires et Tarification, puis vice-président adjoint – Réglementation, Tarification et Approvisionnements gaziers. Entre autres réalisations, il a participé au développement du marché du gaz naturel renouvelable ainsi qu’à la mise en place du marché du carbone au Québec.

M. Rhéaume est titulaire d’un baccalauréat en économie et politique de l’Université de Montréal et d’une maîtrise en économie de l’Université Laval. Il a siégé au conseil d’administration de différentes sociétés énergétiques canadiennes et américaines et a agi comme mentor auprès de nouveaux arrivants dans le cadre d’un programme de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Pierre-Olivier Pineau
Professeur titulaire de la Chaire de gestion du secteur de l'énergie HEC MONTRÉAL

Pierre-Olivier Pineau (Ph.D. HEC Montréal, 2000) est professeur titulaire au département des sciences de la décision de HEC Montréal et titulaire de la chaire de gestion du secteur de l’énergie depuis décembre 2013. Il est un spécialiste des politiques énergétiques, notamment du secteur de l’électricité. Il a publié de nombreux articles sur le secteur de l’énergie, dont la plupart explore les liens entre l’énergie et certains aspects du développement durable. Il intervient régulièrement dans les médias pour analyser l’actualité énergétique. Il a produit divers rapports pour le gouvernement et des organismes publics.

Il est chercheur et Fellow au Centre interdisciplinaire de recherche en analyse des organisation (CIRANO). Avant d'être à HEC Montréal, il a été professeur à l'Université de Victoria (BC) de 2001 à 2006.

16:15

Informations et paiement
    • La fermeture de la billetterie se fera la veille de l'événement à 11h30. Assurez-vous de vous inscrire avant cette date pour pouvoir participer.  
    • Tarifs de groupe ou achats multiples : saisissez le code promo MOINS 30 et obtenez 30% de rabais sur le prix régulier à l'achat de 3 événements et plus ou 3 personnes et plus.
    • Taxes en sus.
    • Les rabais ne sont jamais cumulables et s'appliquent toujours sur le prix régulier.
    • Cette conférence est reconnue en vertu de la loi du 1%. 
    • Paiement par carte de crédit uniquement. Communiquez avec notre service à la clientèle si vous n'êtes pas en mesure d'utiliser ce mode de paiement.


American Express Apple Pay Diners Club Discover Google Pay Mastercard Shop Pay Visa
Consultés récemment