CONFÉRENCE | 5E ÉDITION

Infrastructures et grands projets publics

Relance post-crise: enjeux et opportunités pour le secteur de la construction

21 octobre 2021 | 8h40 à 15h30
Important : la billetterie ferme à 11h30 la veille de l'événement
En ligne
Prix:
745$

En période de relance post-crise, le Québec mise sur les chantiers de construction pour insuffler un nouvel élan à l'économie. Dans ce contexte, le gouvernement a investi des sommes sans précédent de 135 milliards de dollars dans le Plan québécois des infrastructures 2021-2031, et a présenté en mars 2021 le Plan d’action pour le secteur de la construction. Ces mesures s’ajoutent à celles du projet de loi 66 qui vise à accélérer la réalisation de 180 projets prioritaires d’infrastructure. Ce seront autant d’opportunités d’affaires pour les entreprises de l’industrie de la construction qui faisait toutefois déjà face à plusieurs enjeux nuisant à son plein potentiel avant la pandémie. Entre autres:

  • la pénurie de main-d’œuvre  
  • la santé et la sécurité sur les chantiers 
  • le manque de productivité des entreprises 
  • la lourdeur des processus administratifs dans l’octroi et la gestion des projets 


IMPORTANT : La fermeture de la billetterie se fera le 20 octobre à 11h30. Assurez-vous de vous inscrire avant cette date pour participer à cet événement.

Le différé de la conférence sera disponible 72h ouvrables suite à la mise en ligne de celui-ci (pour les inscrits à la conférence uniquement).

Objectifs

La conférence fera le point sur les principales mesures des plans d’action du gouvernement. Elle mettra aussi l’emphase sur les stratégies et solutions pour l’industrie et les donneurs d’ouvrages pour ajuster leurs processus à la nouvelle « normalité »: comment pallier la pénurie de main-d’œuvre? Quels sont les innovations et outils technologiques pour augmenter la productivité des entreprises? Comment planifier et coordonner la gestion des prochains chantiers sur le territoire?

À qui s’adresse cet événement

Cette conférence s'adresse aux directeurs généraux, vices-présidents et directeurs en développement des affaires (projets spéciaux, relations gouvernementales, etc.) et autres professionnels oeuvrant dans les différents secteurs d'activités suivants : 

Secteur privé : génie-conseil (Vp ou directeur-Développement infrastructures publiques/Vp-ingénierie des infrastructures, architectes, entrepreneurs généraux, avocats, institutions financières (Directeur-Financement de projets), capital-investissement, capital de risque. 

Secteur public et parapublic : villes, ministères, organismes publics, établissements de santé et de services sociaux (hôpitaux, CSLD, CHSLD), établissements d'enseignement (Cégeps, universités, commissions scolaires), transport, immeubles publics. 

  • Obtenir une mise à jour des mesures du Plan québécois des infrastructures 2021-2031 et du Plan d’action pour le secteur de la construction présenté en mars 2021;
  • Découvrir des stratégies et initiatives pour pallier la pénurie de main d’oeuvre dans le secteur de la construction;
  • En apprendre davantage sur de nouveaux outils et technologies pour améliorer la productivité de l’industrie.
  • S’inspirer de nouveaux modèles d’affaires et approches collaboratives pour gérer les projets 
Programme

8h40

Lydie Coupé
Gestionnaire de contenu
ÉVÉNEMENTS LES AFFAIRES

8h50

9h00

ALLOCUTION SPÉCIALE
Sonia LeBel
Présidente du Conseil du Trésor
GOUVERNEMENT DU QUÉBEC

9h30

TABLE RONDE: POINT DE VUE DE L'INDUSTRIE

Avec le Plan d’action pour le secteur de la construction, le gouvernement engage un ensemble de mesures pour développer la capacité de l’industrie à réaliser les projets d’infrastructure prioritaires qu’il compte réaliser dans les prochaines années. Certaines mesures du Plan ont déjà des retombées positives, mais d’importants défis demeurent. Quelles sont les pistes d’action pour saisir les occasions d’affaires générées par le plan de relance du gouvernement?

Luc Bourgoin
Directeur général
ASSOCIATION DE LA CONSTRUCTION DU QUÉBEC (ACQ)
Maître Gisèle Bourque
Directrice générale
ASSOCIATION DES CONSTRUCTEURS DE ROUTES ET GRANDS TRAVAUX DU QUÉBEC (ACRGTQ)

10h30

10h45

PRÉSENTATION D'EXPERTS

L’intégration de nouvelles technologies au sein des industries de l’infrastructure et de la construction est un gage d’accroissement de la productivité, mais également une pratique qui permettra aux entreprises québécoises de rester compétitives face aux entreprises étrangères autant sur le marché québécois que sur les scènes canadienne et internationale. Quels sont les éléments à considérer avant d’introduire une nouvelle technologie au point de vue juridique? Quels sont les impacts sur les relations de travail entre employeurs et employés?

Nos experts partageront leurs conseils sur les règles à suivre pour mieux entreprendre ce grand virage et le réussir.

André Vautour
Associé au sein du groupe Droit des affaires
LAVERY AVOCATS
Éric Thibaudeau
Associé au sein du groupe Droit du travail et de l’emploi
LAVERY AVOCATS

11h15

ÉTUDE DE CAS

Pomerleau s’est associé à La Factry, premier centre de formation au Canada axé sur le développement des compétences créatives, afin de faire un laboratoire d’innovation consacré à accélérer l’intégration de technologies innovantes dans l’industrie de la construction comme la robotique, la construction hors site, l’internet des objets, l’intelligence artificielle et les jumeaux numériques. Retour sur les origines de cette collaboration et les objectifs de ce laboratoire unique en son genre.

Marie Amiot
Présidente directrice générale et co-fondatrice
LA FACTRY
Carolyne Filion, M.ing.
Gérante Innovation – R&D et projets spéciaux
POMERLEAU

11h45

12h30

INTRODUCTION AU PANEL DE DISCUSSION
Jean Boulet
Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale Ministre responsable de la région de la Mauricie
GOUVERNEMENT DU QUÉBEC

13h00

PANEL DE DISCUSSION

Selon un calcul de la Commission de la construction du Québec effectué à l’automne 2020, il faudrait trouver au moins 13 000 personnes par année pendant les 5 prochaines années pour maintenir le niveau de main-d’œuvre de 2019. Dans le cadre du plan d’action pour le secteur de la construction, le gouvernement du Québec a ainsi annoncé l’entrée en vigueur, à compter d’avril 2021 de huit mesures qui permettront de contrer les effets de rareté de la main-d’œuvre. Quels sont les premiers effets de ces mesures sur le terrain et celles-ci suffiront-elles à régler le problème?

Éric Côté
Président-directeur général
CORPORATION DES ENTREPRENEURS GÉNÉRAUX DU QUÉBEC (CEGQ)

Diplômé en sciences politiques, Eric Côté est reconnu pour sa gestion stratégique des enjeux d’affaires publiques et de relations gouvernementales. 

Il a occupé les fonctions de conseiller politique, pour le premier ministre du Québec, dans plusieurs cabinets ministériels à Québec et à Ottawa puis pour des élus dans plusieurs grandes villes. 

Il fait son entrée dans l’industrie de la construction à l’Association des ingénieurs-conseils du Québec puis à l’Association de la construction du Québec. Il a notamment agi à titre de porte-parole dans les médias, lors de la Commission Charbonneau ou encore des négociations des conventions collectives IC/I de 2013 et 2017. 

Depuis son arrivée en 2017 à la Corporation des entrepreneurs généraux du Québec à titre de PDG, Eric Côté travaille à la défense exclusive des entrepreneurs généraux québécois. Il a notamment fondé l’Alliance des entrepreneurs généraux du Canada, pour lequel il agit à titre vice-président du conseil d’administration.

Maged Ismail
Président-fondateur
À LA SHOP CONSTRUCTION

14h00

14h15

ÉTUDE DE CAS

Face à un déficit d’infrastructure croissant partout dans le monde et fort de 20 ans d’expertise dans l’investissement en infrastructures, la Caisse de dépôt et placement du Québec s’est entendue, en 2015, avec le gouvernement du Québec pour créer la filiale CDPQ Infra dont l’expertise permet la réalisation de grands projets d’infrastructures publiques. 

Trois ans après le début des travaux, le Réseau express métropolitain est en mode test précédant la mise en service. Qu’est-ce qui démarque CDPQ Infra des façons de faire traditionnelles?

Harout Chitilian
Vice-président, Affaires corporatives, Développement et Stratégie
CDPQ INFRA

14h45

ÉTUDE DE CAS

Pour réaliser ce projet dans les temps et le budget impartis, la ville de Kingston a choisi un modèle de réalisation de projet intégrée (RPI). Dans le cadre de cette présentation, nos conférenciers expliqueront les modalités, les composantes et les bénéfices de ce type de gestion de projet. Pourquoi la ville de Kingston a-t-elle choisi ce modèle de réalisation? Comment s’est-elle préparée pour mieux s’y adapter? Comment se vit la relation entre le donneur d’ouvrage, les concepteurs, et le constructeur?

Philippe Jünger
Directeur, Modes de réalisation alternatifs
CONSTRUCTION KIEWIT CIE
Mark Van Buren
Commissaire adjoint, Bureau des projets majeurs
VILLE DE KINGSTON (ONTARIO)

15h30

Informations et paiement

    • La fermeture de la billetterie se fera la veille de l'événement à 11h30. Assurez-vous de vous inscrire avant cette date pour pouvoir participer.     
    • Tarifs de groupe ou achats multiples : obtenez 30% de rabais sur le prix régulier à l'achat de 3 événements et plus ou 3 personnes et plus.
    • Taxes en sus.
    • Les rabais ne sont jamais cumulables et s'appliquent toujours sur le prix régulier.
    • Cette conférence est reconnue en vertu de la loi du 1%. 
    • Paiement par carte de crédit uniquement. Communiquez avec notre service à la clientèle si vous n'êtes pas en mesure d'utiliser ce mode de paiement.

Important : Le lien de connexion vous sera envoyé la veille de l'événement en fin d'après-midi. Il est possible que ces courriels/liens se dirigent vers vos courriels indésirables. Veuillez vous assurer d’y jeter un coup d’œil en fin de journée.

 


Avec le soutien de
Consultés récemment