CONFÉRENCE | 6E ÉDITION

Forum Contrats publics

Gestion des contrats et collaboration donneurs d’ordres-fournisseurs en temps de COVID-19

9 mars 2021 | 8h à 16h En ligne

Prix:
595$

Le contexte de la pandémie complexifie la gestion des contrats publics, tant pour les donneurs d’ordres que pour les fournisseurs. Les chaînes d’approvisionnement sont perturbées. Les changements règlementaires effectués pour répondre à l’urgence, la généralisation du télétravail et les risques accrus de fraude sont susceptibles de mettre les projets à risque. Plus que jamais les donneurs d’ordres et les fournisseurs doivent collaborer plus étroitement pour performer. Cette conférence fera le point sur les changements règlementaires, les enjeux et les meilleures pratiques des organisations publiques avec leurs partenaires fournisseurs pour relever les nombreux défis. 

IMPORTANT : La fermeture de la billetterie se fera le 8 mars à 11h30. Assurez-vous de vous inscrire avant cette date pour participer à cet événement. 

Le différé de la conférence sera disponible 72h ouvrables suite à la mise en ligne de celui-ci (pour les inscrits à la conférence uniquement)

Objectifs

Ce forum vise à outiller les parties prenantes engagées dans la réalisation des contrats publics pour faire face aux défis de l’heure par le partage de solutions et de pratiques innovantes. Elle se veut un lieu de partage, d’échanges et de réflexion des grands acteurs du domaine en vue d’améliorer les pratiques et de faciliter les processus de réalisation des contrats publics.

À qui s’adresse cet événement

Directeurs-trices finances, infrastructures, ingénierie, travaux publics, approvisionnement et logistique, ressources matérielles, affaires légales et réglementaires des secteurs public et parapublic (gouvernements fédéral, provincial et municipal, sociétés d’État, réseau public de l’enseignement, de la santé, infrastructures et transport), organisations professionnelles des secteurs de l’ingénierie et de la construction, firmes d’architecture, entrepreneurs généraux.

  • Identifier et prévenir les risques en matière de conflits d’intérêt et d’éthique
  • Améliorer l’efficacité de la prise de décision pour accélérer les processus
  • Assurer la qualité des projets dans le contexte de la relance économique
  • Réduire les risques en améliorant la collaboration avec toutes les parties prenantes
Programme

08:00

Carole Le Hirez
Stratège contenu sénior ÉVÉNEMENTS LES AFFAIRES

08:05

Denis Gallant
AvocatROY BÉLANGER

08:15

ALLOCUTION SPÉCIALE

Dans un contexte de pandémie mondiale, le gouvernement innove et met tout en œuvre pour relancer rapidement l'économie. Plusieurs mesures ont été prises pour accélérer les projets d’infrastructure et en réaliser davantage dès cette année, sans compromis sur l’intégrité. Par ailleurs, des actions ont été entreprises au sujet des contrats publics. Toutes les régions du Québec profiteront de ces mesures. La présidente du Conseil du trésor, Mme Sonia LeBel, vous donne rendez-vous pour connaître tous les détails.

Sonia Lebel
Présidente du Conseil du Trésor, GOUVERNEMENT DU QUÉBEC

Christian Kengne est Gestionnaire en Cyberdéfense pour la multinationale Accenture. Au quotidien, il conseille ses différents clients sur comment détecter les vulnérabilités et les activités suspectes dans leur environnement. Afin d'améliorer la posture de sécurité du client, il fournit des recommandations sur comment extraire des informations pertinentes de leur flux de données afin de gérer efficacement et d’apporter une réponse adéquate aux incidents de sécurité. Au cours de ses différents mandats, Christian a accumulé une expérience dans l'analyse et l'évaluation de cybermenaces, la mise en place de stratégies et de programme de cybersécurité et enfin dans l’analytique et le reporting de vulnérabilités. Il est membre de l'Ordre des Ingénieurs du Québec, titulaire d'un Baccalauréat en Génie Informatique et d'une Maîtrise en Intelligence Artificielle. Malgré son profil polyvalent, Christian se définit comme un éternel étudiant. C'est un blogueur à temps partiel, qui n'hésite pas à partager et échanger avec la communauté. Il siège également sur quelques conseils d'administration.

08:35

PERSPECTIVES 2021

Que ce soit en temps de pandémie ou en période d’activités courantes, l’intégrité des marchés publics demeure une préoccupation constante. Découvrez certains constats de l’Autorité des marchés publics sur ses interventions de la dernière année, de même que ce qui retient l’attention à la suite d’analyses réalisées. Apprenez-en plus sur les sujets suivants :

  • Le rôle accru de surveillance que l’AMP est appelé à jouer dans le cadre de l’accélération de certains projets d’infrastructures annoncés par le gouvernement
  • Les responsabilités qui incombent aux entreprises et aux donneurs d’ouvrages particulièrement en ce qui concerne les autorisations de contracter.
Nathaly Marcoux
Vice-présidente à la surveillance des marchés publics, AUTORITÉ DES MARCHÉS PUBLICS

Conférencier, coach en développement intégral, Maxime se passionne pour l’expérience de la performance et du changement. Le slogan de CANU : Incarner la performance™ propose une prise en charge de l’expérience employé par celui-ci à travers les filtres de la tête qui pense, du corps qui ressent et du cœur qui tisse des liens. Voilà le terrain de jeu de Maxime Boilard.

09:05

09:15

Allocution partenaire

OFFERT PAR

Le contenu et la portée des obligations légales des donneurs d’ouvrages publics et de leurs co-contractants sont, année après année, amenés à évoluer et à se préciser. L’année 2020 n’a pas fait exception à cette règle. Découvrez une revue des développements récents de la jurisprudence en matière de contrats publics et d’appels d’offres publics, incluant notamment :

  • des précisions des tribunaux sur les irrégularités mineures et majeures dans une soumission
  • une discussion sur la complexité soulevée par l’obligation de bonne foi dans l’exécution des contrats publics.
Vicky Berthiaume
Associée, avocate, BCF AVOCATS D’AFFAIRES

Elle a été nommée vice-présidente à la surveillance de l’Autorité des marchés publics en avril 2019. Avocate de formation, elle travaille au sein d’organismes étatiques qui ont pour mission la protection du public depuis de nombreuses années. Elle a œuvré notamment à la Régie du bâtiment du Québec, au sein du Contentieux de la Ville Québec puis de Montréal, avant de devenir directrice des enquêtes de manipulation de marché et de délits d’initiés à l’Autorité des marchés financiers.

Simon Pelletier
Associé, avocat, BCF AVOCATS D'AFFAIRES

Conférencière et conseillère en stratégie, Cassandra utilise sa carrière de 21 ans en tant que hockeyeuse – dont 14 ans comme capitaine ou assistante – pour générer des conversations sur la performance, le bien-être et l’importance d’incarner notre leadership afin de créer un monde meilleur autour de nous.

09:45

Allocution spéciale

Les consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi 78 ont eu lieu les 17 et 18 février derniers. Apprenez-en plus sur les objectifs de cette nouvelle loi, notamment  :


  • Comment elle vise à enchâsser la définition de bénéficiaire ultime dans la Loi sur la publicité légale des entreprises ;
  • Quelles sont les obligations qui se rattachent à cette nouvelle catégorie ; 
  • Comment elle peut faciliter l’accès du public aux informations sur les entreprises auxquelles sont liés des individus.
Jean Boulet
Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, GOUVERNEMENT DU QUÉBEC

Sophie Morfaux accompagne les entreprises depuis 20 ans. Elle a travaillé dans le monde de la communication corporative pendant 10 ans en France puis elle s’est spécialisée en gestion du changement et développement organisationnel à Québec en tant que consultante puis conseillère en interne.

Elle est aujourd’hui résolument tournée vers la transformation des organisations pour un monde plus durable avec LES YÉTIS où elle propose aux entreprises d’intégrer le développement durable comme une culture d’entreprise.

10:00

DISCUSSION

Plusieurs scandales au sein d’institutions gouvernementales au cours de la dernière année ont mis en lumière les nombreux risques attachés aux conflits d’intérêts.  Dans ce domaine, l’expérience démontre que l’apparence peut se révéler aussi dévastatrice pour la réputation et la confiance du public que le conflit lui-même. De plus, dans le contexte d’accélération des contrats publics, lié au processus de relance économique en cours, de nouveaux conflits d’intérêt potentiels apparaissent. Voyez comment :


  • Respecter les lumières : Quelles sont les lignes d’arrêt obligatoire que l’on risque de brûler dans l’urgence ?
  • Rendre plus accessibles et compréhensibles les règles en matière de conflits d’intérêts. Quelles sont les meilleures façons de les partager ?
  • Dans le processus d’octroi de contrat, s’assurer que tous les intervenants «passent le test» de l’éthique ;
  • Repérer les nouveaux risques éthiques à surveiller.

Animée Par

Marc Tassé
Professeur, École de Gestion Telfer, UNIVERSITÉ D’OTTAWA

Membre du Barreau du Québec et gouverneur de la fondation du Barreau du Québec, Me Brigitte Bishop est détentrice d’une licence en droit de l’Université d’Ottawa et d’un DESS en criminalité financière de l’Université de Sherbrooke.

Me Bishop a occupé les fonctions de procureure de la couronne pendant plus de vingt sept (27) années. Elle a été membre de plusieurs équipes spécialisées en poursuites criminelles, notamment celles contre les motards criminalisés et sur la lutte contre les produits de la criminalité. Elle a aussi agi à titre de conseillère juridique au sein de la direction de la Sûreté du Québec.

Me Bishop a plaidé devant toutes les instances judiciaires dans le domaine du droit criminel. Elle a siégé à diverses tables de concertation visant l’élaboration de projets de loi municipaux, provinciaux et fédéraux et a également participé à l’élaboration de plusieurs protocoles d’entente entre dive

Depuis 2017, Me Bishop a occupé le poste d’Inspecteur général adjoint en titre au Bureau de l’inspecteur général de la Ville de Montréal et occupe présentement le poste d’Inspectrice générale.

Me Bishop est la première femme canadienne à avoir reçu la certification « Certified Inspector General » de la Inspectors General Institute de l’Association américaine des Inspecteurs généraux (AIG) .


Donald C. Riendeau
Directeur général et cofondateur, INSTITUT DE LA CONFIANCE DANS LES ORGANISATIONS (ICO)
Brigitte Bishop
Inspectrice générale, BUREAU DE L'INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL (BIG)

Jean-Philippe Castonguay dirige actuellement la ligne d'affaires Réseau électrique autonome hybride et stockage d’énergie chez BBA et ce à l'échelle nationale, tout en offrant à nos clients hors réseau des solutions énergétiques spécialisées. Au cours des dix dernières années il participe activement à des projets de production d'électricité hors réseau en région éloignée pour des sociétés de services publics d'électricité et des exploitations minières.

À titre de gestionnaire de projet, M. Castonguay dirige de nombreux projets offrant des solutions innovateurs. Il a notamment géré des projets d’efficacité énergétique au Nunavut, aidé à réaliser un projet hydroélectrique au fil de l'eau en Colombie-Britannique et, plus récemment des études spécialisées de production décentralisée d'énergie. 

Titulaire d’un baccalauréat en génie mécanique de l’université Concordia, M. Castonguay est membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec. Il est engagé vers l’innovation et passionné d'énergie durable et fiable. Il consacre son temps à faire évoluer l'industrie de l'énergie vers des opérations plus propres.


Frédérick Gaudreau
Commissaire à la lutte contre la corruption, UNITÉ PERMANENTE ANTICORRUPTION (UPAC)

Dan a plus de 25 ans d'expérience dans les marchés de l'énergie et de l'automatisation. Entrepreneur naturel, il a aussi évolué avec certaines des plus grandes sociétés dans ce secteur, à l’échelle nationale, nordaméricaine et mondiale. 

Ses responsabilités comprenaient la gestion générale et le développement stratégique des technologies vertes, la gestion des ventes et du marketing, l'ingénierie, les opérations, la gestion de projets et les acquisitions stratégiques. Il a également dirigé un certain nombre d’initiatives visant à développer des organisations complexes, notamment dans les services publics, chez des consommateurs dont les opérations sont critiques et des fournisseurs mondiaux tel que Siemens, ABB et Schneider Electric. Actuellement, Dan dirige actuellement sa propre entreprise vadimUS, en tant que PDG et fondateur. Les missions de l’entreprise sont concentrées dans le secteur de l’énergie et l’innovation des technologies propres telles que vadiMAP.com, une solution clé-en-main pour l’intégration des énergies distribuées pour la clientèle commerciale et industrielle incluant les organisations S&P500. 

Dan est un ingénieur professionnel qui a obtenu ses diplômes d'ingénieur à l'École de technologie supérieure de Montréal (ÉTS) et un diplôme PMP au Project Management Institute de Newark Square, en Pennsylvanie. Il est également un conférencier de la réalité climatique et membre de conseils d’administration d’organisations axées sur l’énergie.

10:45

11:00

DISCUSSION

Depuis plusieurs années, on constate un certain désintérêt des professionnels et des entreprises du domaine de la construction à soumissionner sur les projets publics. Conséquences : Moins d’offres, moins de choix, ce qui affecte les coûts, les échéanciers et la qualité des projets. Mais pourquoi l’industrie boude-t-elle les contrats publics ? Et comment restaurer la confiance et la collaboration entre les acteurs de l’industrie et les grands donneurs d’ordres ? À travers les résultats d’une vaste étude commandée par l’industrie, réfléchissez en mode solutions sur les manières d’établir un partage du risque équitable et profitable à toutes les parties.

Animée Par

Sébastien Laprise
AssociéLANGLOIS AVOCATS
Caroline Amireault
Directrice générale,ASSOCIATION QUEBECOISE DES ENTREPRENEURS EN INFRASTRUCTURE (AQEI)
Pierre Hamel
Directeur des affaires publiques et gouvernementales,ASSOCIATION DE LA CONSTRUCTION DU QUÉBEC (ACQ)

Benoit Pinet a agi à titre d’enquêteur, de chef d’équipe et d’officier dans plusieurs dossiers d’abus de confiance et de corruption au cours des 18 dernières années. Il a diffusé plusieurs formations depuis 2008 notamment à l’École nationale de police du Québec (ENPQ), à l’Ontario Provincial Police (OPP), à l’École des poursuivants et au Centre de formation internationale de Turin (ITC-ILO). Il est le répondant en éthique de l’UPAC.

Lyne Parent
Directrice générale, ASSOCIATION DES ARCHITECTES EN PRATIQUE PRIVÉE DU QUÉBEC (AAPPQ)

Hugo Loiseau, Ph.D. est professeur titulaire à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke. Il est membre du Groupe de recherche interdisciplinaire en cybersécurité (GRIC) de l’Université de Sherbrooke. Il se spécialise dans les méthodes de recherche qualitative en sciences humaines et sociales dans le cyberespace et en cybersécurité. Il a récemment publié Cybersecurity in Humanities and Social Sciences, A Research Methods Approach, Wiley, 2020 (avec Daniel Ventre et Hartmut Aden) et « Évolution du crime et du cybercrime durant la pandémie de coronavirus » (avec Daniel Ventre), Cahiers de la Sécurité, N°50, à paraître en 2021.

André Rainville
Président-directeur général, ASSOCIATION DES FIRMES DE GÉNIE-CONSEIL QUÉBEC (AFG)

Aya Barbach est avocate dans le groupe de pratique Protection des données, vie privée et cybersecurité. Elle exerce dans les domaines de la protection des renseignements personnels, de l’accès à l’information, de la cybersécurité et de la publicité et du marketing en ligne.

Aya conseille et appuie autant les entreprises privées que les organismes publics dans tous les domaines reliés aux technologies de l’information et à la protection des données. Précisément, Aya se spécialise dans tous les enjeux juridiques et de gouvernances liés à la protection des renseignements personnels et de la vie privée, dont la gestion des atteintes à la protection des données (data breach - évaluation des risques d’atteinte et des éventuelles obligations de divulgation et stratégie de communication interne et externe), la mise en place de contrats, politiques et procédures (tels que data processing agreement, politique de confidentialité, politique et procédure de gestion d’incident de sécurité, formulaire de consentement et tout autre document en lien avec les enjeux de protection des données). Elle accompagne de plus les organisations dans la cadre d’audits.


12:00

13:00

EXPERTISE

La pression est forte sur les organisations publiques et sur les entreprises privées pour apporter des solutions en vue de la relance économique. Plus que jamais, il est donc important d’avoir un processus de gestion contractuelle robuste et des mécanismes de contrôles internes adaptés à la situation pour assurer une saine gouvernance de l’octroi des contrats. Découvrez les règles et bonnes pratiques à adopter en matière d’audit internes de vos pratiques :


  • Les trois lignes de maîtrise en matière de gestion de risques
  • La révision des politiques internes face aux risques émergents
  • Les principales failles dans les mécanismes d’approbation des contrats
  • Des exemples d’outils pour encadrer les appels d’offres
Denis Chalifour
Juricomptable et praticien en éthique et conformité d’entreprise

Conférencier et orateur vedette depuis deux décennies souvent sollicitées par LCN, TVA et Radio-Canada, Éric Parent cumule plus de 25 ans d’expérience en sécurité des TI. Faisant preuve d’un bon franc-parler, M. Parent apporte un nouvel angle à des sujets parfois tabous. Président d’EVA-Technologies, fondée en 1996, ainsi qu’enseignant à l’École Polytechnique de Montréal et à HEC Montréal dans le programme de cybersécurité, il ne manque pas de cas vécus pour illustrer un discours. Depuis 2010, M. Parent se spécialise dans l’accompagnement de personnes occupant des postes de haute direction et de cadres supérieurs. Ces dernières années, son entreprise a développé des technologies basées sur l'intelligence artificielle pour gérer les vulnérabilités des entreprises, et a récemment remporté le plus grand contrat international au Canada dans ce domaine, couvrant 45 pays.

Mireille Harnois
Experte indépendante en audit interne, gestion des risques et contrôle interne Membre du Comité international Advocacy IIA GLOBAL (INSTITUT DES AUDITEURS INTERNES)

Réputée pour son grand dynamisme, sa curiosité et son franc-parler, Marie-Ève a joint Logient en 2018 en tant que Vice-présidente de l’expérience clients et employés. Avec 25 ans de riche expérience en gestion de multiples projets marketing d’envergure dans divers secteurs, elle est responsable de la planification stratégique de l’entreprise et veille à harmoniser et créer toutes les stratégies et initiatives qui propulsent l’expérience des clients et employés de l’entreprise.

13:30

DISCUSSION

Les modes de réalisation alternatifs permettent de développer la collaboration entre les donneurs d’ordres et les entrepreneurs, notamment en favorisant une meilleure planification des projets en amont. Cette approche permet aussi de répartir les risques en associant les diverses parties prenantes à la réussite d’un projet dès le départ. À travers l’expérience terrain de grands donneurs d’ordres des gouvernements fédéral et provincial, apprenez-en plus sur les avantages et les défis de cette approche, notamment :


  • Comment impliquer les entrepreneurs dès la planification des projets;
  • Les particularités des divers modes de réalisation alternatifs ;
  • Le partage de risques entre les parties.

Animée Par

Éric Côté
Président-directeur général, CORPORATION DES ENTREPRENEURS GÉNÉRAUX DU QUÉBEC
Yves Hébert
Directeur de l’approvisionnement, ADMINISTRATION PORTUAIRE DE MONTRÉAL
Caroline Bourgeois
Vice-présidente à la Gestion de projets Est du Québec,SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE DES INFRASTRUCTURES
Martine Côté
Chef régionale service des marchésCONSTRUCTION DE DÉFENSE CANADA

14:15

14:30

Allocution partenaire

OFFERT PAR

La sélection d’une plus grande proportion de produits québécois dans les contrats publics est un facteur essentiel pour assurer la relance économique post-Covid. Cependant, plusieurs embûches propres au système québécois d’appels d’offres freinent l’atteinte de cet objectif, ce qui pourrait résulter en des pertes d’opportunités importantes. Dans ce contexte, quelles stratégies mettre en œuvre pour favoriser l’approvisionnement local dans les contrats publics ? Et quelles retombées en attendre pour notre économie?

  • L’importance de l’achat local pour la relance économique
  • Les embûches et enjeux spécifiques liés aux appels d’offres au Québec
  • Les effets pernicieux du «copier-coller» dans les appels d’offres
  • Les critères complémentaires qui favorisent l’approvisionnement local
Véronique Proulx
Présidente-directrice générale, MANUFACTURIERS EXPORTATEURS DU QUÉBEC

Manon est conseillère en transformation d’entreprise et gestion du changement depuis plus de 25 ans. Elle a oeuvré au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Australie. Elle est également membre fondateur de l’Association of Change Management Professionals (ACMP) et de son chapitre du Québec et coauteure du livre « Osez la transformation d’entreprise – Sept clés pour clarifier votre parcours ».

Jean-Pierre Benoit
Vice-président corporatif et directeur général, AMERICAN BILTRITE

15:00

ALLOCUTION

Les délais de paiement contribuent à ralentir l’exécution des projets publics et peuvent être un frein pour les entreprises du secteur de la construction à soumissionner sur des projets. Certaines provinces canadiennes ont déjà mis en place des solutions pour faciliter les paiements. L'Ontario a été la première à adopter le paiement rapide au Canada. Lors de cette présentation en anglais, il sera question de :


  • Comprendre l'historique des paiements rapides au Canada ;
  • Relation entre le paiement rapide et l'arbitrage avec la réforme du privilège ;
  • Pourquoi l'Ontario a été le premier à adopter le paiement rapide ;
  • Où en sont les gouvernements fédéral et provincial aujourd'hui ;
  • Le changement culturel que le paiement rapide et l'arbitrage apportent à l'industrie de la construction.
Matt Ainley
PrésidentALLIANCE DES ENTREPRENEURS GÉNÉRAUX DU CANADA

15:30

ALLOCUTION

Le 1er septembre 2020 était créé le Centre d’acquisitions gouvernementales (CAG). Ce nouvel organisme est chargé de fournir aux organismes publics les biens et les services nécessaires pour réaliser leurs mandats. Son objectif consiste à optimiser les acquisitions gouvernementales dans le respect des règles contractuelles applicables en vue de faire réaliser des économies d’échelles au gouvernement du Québec. Apprenez à mieux connaître le rôle et le fonctionnement de cette entité, notamment :


  • Ses mandats et priorités
  • Son modèle d’affaires et son approche collaborative
  • Le développement de l’achat regroupé et les stratégies innovantes pour favoriser les économies d’échelle
  • Les relations avec les fournisseurs 
  • La mise en place d’un cadre de gestion des risques contractuels
Pierre Julien
Président-directeur généralCENTRE D’ACQUISITIONS GOUVERNEMENTALES
François Vaillancourt
Vice-président aux acquisitions intersectorielles,CENTRE D’ACQUISITIONS GOUVERNEMENTALES

16:00

Informations et paiement

    • La fermeture de la billetterie se fera la veille de l'événement à 11h30. Assurez-vous de vous inscrire avant cette date pour pouvoir participer.     
    • Tarifs de groupe ou achats multiples : obtenez 30% de rabais sur le prix régulier à l'achat de 3 événements et plus ou 3 personnes et plus.
    • Taxes en sus.
    • Les rabais ne sont jamais cumulables et s'appliquent toujours sur le prix régulier.
    • Cette conférence est reconnue en vertu de la loi du 1%. 
    • Paiement par carte de crédit uniquement. Communiquez avec notre service à la clientèle si vous n'êtes pas en mesure d'utiliser ce mode de paiement.

Important : Le lien de connexion vous sera envoyé la veille de l'événement en fin d'après-midi. Il est possible que ces courriels/liens se dirigent vers vos courriels indésirables. Veuillez vous assurer d’y jeter un coup d’œil en fin de journée.

 


American Express Apple Pay Diners Club Discover Google Pay Mastercard Shop Pay Visa
Consultés récemment